Myriam Pailler
Sophrologue Relaxologue à Bordeaux

Santé

Parmi tous les maux dont l'époque nous afflige il en est un dont les conséquences peuvent être catastrophiques : l'insomnie.

Selon l'INSERM, “le sommeil ne permet pas seulement de reprendre des forces, il est indispensable au développement cérébral ou encore pour assurer certaines fonctions métaboliques. Limiter son temps de sommeil expose à des risques concernant la vigilance, l’apprentissage, le surpoids, etc. Les troubles du sommeil sont quant à eux à l’origine de pathologies touchant diverses spécialités médicales telles que la pneumologie, la neurologie, l’ORL, la psychiatrie, la pédiatrie…”

(reff : https://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/sommeil)

Or l'insomnie concerne actuellement tous les âges de la vie, de l'écolier à la personne âgée.

Des rythmes de vie trépidants qui ne respectent plus nos rythmes naturels, une nourriture trop riche, l'usage intensif de l'ordinateur juste avant d'aller se coucher et le manque d'exercice physique nuisent à la qualité de notre sommeil et en réduisent la durée.

Nous faisons aussi beaucoup trop marcher notre mental qui n'arrête pas d'évaluer, de juger, de ruminer, ce qui engendre une excitation à l'état de veille qui ne peut s'atténuer au moment du coucher.

Parmi tous les bienfaits qu'apportent la relaxation et la sophrologie dans notre quotidien, il en est un d'importance : celui de nous faire passer d'un état de veille ordinaire avec ses tracas et questionnements habituels à un état de conscience modifiée ( les fameuses ondes alpha) facilitant l'état de sommeil.

Quelques techniques de relaxation et de sophrologie vont nous permettre de calmer notre excitation et de nous préparer à dormir sereinement

Des étirements pratiqués en relaxation soulagent le corps de ses tensions

Etirez vous longuement, par étapes : étirez vos bras, puis tout le haut du corps en levant les bras vers le ciel, puis en position allongée, étirez vos jambes, enfin étirez tout votre corps en conscience.

La respiration consciente, utilisée en relaxation et en sophrologie, apaise vos émotions

Respirez amplement par trois fois, en insistant sur la longueur de l'expiration.

Ensuite inspirez en gonflant votre ventre lentement, pratiquez une courte rétention de l'air inspiré, puis expirez lentement en dégonflant votre ventre.

Si vous vous sentez angoissée, faites remonter votre inspire de plus en plus haut dans la cage thoracique. Après une courte rétention, expirez très lentement. Cette respiration ample, complète, va agir sur sur le système nerveux parasympathique, facilitant le retour au calme. Quelques respirations suffisent à vous mettre en état de profonde relaxation.

Les visualisations positives utilisées en sophrologie vous placent dans un état émotionnel heureux

Revoyez un moment heureux de votre journée, une personne qui vous a touché, un lieu que vous avez particulièrement aimé, afin de vous endormir sur une tonalité heureuse et apaisée.

 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter “ bonne nuit !”


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.